A PROPOS DE LUCIEN ROLLIN

1934: ROLLIN expose à New york

Dans un article, il se plaignait de ce que les fabricants de meubles français devraient aussi changer leurs habitudes et commander aux créateurs des modèles de mobilier moderne pour les fabriquer plutôt que de se limiter éternellement aux copies d'ancien. Il insistait sur l'urgence d'instituer en France une fabrication de mobilier en grande série et, encore imprégné de son succès à New York, pressait les créateurs traditionalistes de "quitter leurs tours d'ivoire" et de trouver des moyens de produire du mobilier de haute qualité pour une clientèle de masse. "Si cela est fait, il y aura peut-être un lien entre la création et l'industrie en France."
A Beverly Hills, il fut cité par la presse comme "le tout premier architecte décorateur de France" dont les dernières créations "atteignaient l'équilibre entre les modes les plus extrêmes des modernistes et le meilleur de la tradition française". Ses contacts en Californie aboutirent par la suite à une commande de décoration intérieure du grand magasin Bullock's Wilshire à Beverly Hills, avec lequel il collabora jusqu'à la Guerre. A l'Exposition Internationale de Paris de 1937, l'oeuvre de Rollin reçut plus d'honneurs que dans tous les précédents salons. Cela fut le point d'orgue de sa carrière : il avait 31 ans. Rollin, cité par les jurés pour sa créativité constante, la qualité de son travail d'ébénisterie, son souci de fonctionnalité et de respect des traditions, reçut le Grand Prix de l'Exposition de 1937 et une Citation Spéciale du Jury de l'Exposition.

Lire la suite ...

LUCIEN ROLLIN 1906-1993

COPYRIGHT - 2000-2019 - ALL RIGHTS RESERVED - DESIGN : Vincent Bonneyrat-Rollin